17 septembre 2007

La grammaire est une chanson douce, Erik Orsenna

Certains livres m'ont à l'usure... "On" m'en parle, beaucoup... Et un jour l'occasion se présente. Je lis davantage pour savoir que par envie. Parfois je regrette, parfois pas. Et effectivement, je n'ai pas regretté d'avoir lu celui-ci. Déjà parce qu'il est si court, si léger, que je ne pouvais avoir l'impression de perdre mon temps. Et puis parce qu'il parle du plaisir que l'on éprouve à manipuler les mots, à les dire, à les accorder, à les écrire. Et enfin de leurs pouvoirs et de leurs besoins. Alors oui, pour les gros... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:08 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 août 2007

Les derniers hommes, Pierre Bordage

Les derniers hommes, ce sont ceux qui ont survécu aux horreurs de la troisième guerre mondiale: des peuples nomades, qui se partagent les rares ressources non contaminées, et le pouvoir qui en découle. Les Aquariotes et leurs sourciers ont le monopole de l'eau et un donneur, un clairvoyant qui lit dans les âmes, ce qui fait d'eux le groupe le plus essentiel des nomades et attise la jalousie des ambitieux.Le monde n'est pas à reconstruire: la survie est déjà un problème bien assez difficile. Mais une force est à l'oeuvre. Une force qui... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:28 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 août 2007

Os de Lune, Jonathan Carroll

Le jour, Cullen vit à New-york, avec son mari plus charmant qu'un prince et sa jolie petite fille. La nuit elle explore Rondua avec son fils Pepsi, des animaux géants qui les portent quand ils sont fatigués, et des Os de lune à rassembler, pour mettre fin à la guerre qui ravage l'île. Le problème avec Rondua, c'est que ça rend la vie à New-York un peu moins intéressante qu'elle ne le devrait quand on y a une famille. Les rêves de Cullen se font de plus en plus présents. Et ils ont aussi l'air de plus en plus réels - jusqu'au... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 août 2007

Cent ans de solitude, Gabriel Garcia Marquez

Fresque grandiose, le roman raconte le destin d’une lignée condamnée à cent ans de solitude : celle des Buendia, qui ont fondé le village de Macondo. S’il en existe un, ce roman est le manifeste du réalisme magique. L’auteur ne s’embarrasse pas réellement de psychologie. Il plonge ses personnages dans la passion, la violence, le sexe et la mort, mais là où d’autres auteurs écrivent sur l’absurde et le désespoir, Garcia Marquez sature sa tragédie de poésie : elle en sort pleine d’un sens confus, obscur,... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juillet 2007

Le projet afghan, Claude Mercadié

Voilà quelque temps que ce bouquin traînait dans ma bibliothèque, acheté d'occase parce que j'aime, sans bien la connaître, sa maison d'édition: L'écailler du Sud. J'aime le jeu de mots de son nom (moi qui pourtant n'aime pas trop ces jeux-là), son ambition et sa modestie, et puis le fait aussi qu'elle est de par chez moi, pas forcément par chauvinisme, mais parce que cela crée une proximité rassurante: alors nous aussi, ici, si loin de Paris, on peut? Oui, on peut! Soit, donc, un bel hidalgo en mission archéologique pour la... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mai 2007

L'envol, Xiaoyu Zhang

Il y a en France un "spécialiste de la BD chinoise": c'est la prometteuse maison d'édition Xiao Pan, sise à Figeac, dans le Lot (ben oui!), et que je viens de découvrir avec le titre L'envol, qui groupe deux histoires courtes, Qiao Zhengfei, inventeur, et Timi, adaptée de la nouvelle L'enfant du temps (Child of time) d'Isaac Asimov. Zhengfei est le fils d'un ingénieur qui s'est suicidé pour échapper aux persécutions du régime communiste chinois. Sa fascination pour les avions est en partie un hommage à ce père... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 09:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 avril 2007

Le livre d'or de la science-fiction, A.E. Van Vogt

- Le fantôme- Cinémathèque- Processus- Futur parfait- Ne retenez pas votre souffle- Le premier Rull- Le détective non A- Jane et les androïdes Le recueil s'ouvre sur la très belle nouvelle fantastique Le fantôme: délires temporels d'un vieillard sénile, qui passe à travers les portes bien avant sa mort, qui connaît le futur sans en avoir conscience. Si je n'aimais tant la SF, la régularité avec laquelle des auteurs pourtant bien informés du problème se prennent le mur du paradoxe temporel me ferait bien rire. Van Vogt, lui, s'en... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mars 2007

Un cheval dans la salle de bains, Douglas Adams

S'il n'y avait que le cheval dans la salle de bains!Mais non! Il y a aussi un canapé impossiblement coincé dans l'escalier, un message laissé en suspens sur un répondeur, un salière en argent dans une poterie ancienne (mais pas trop), les quatre derniers dodos, et le plus incroyable secret du monde...Quant aux pauvres êtres visqueux avec des jambes embarqués dans cette histoire, ils n'ont pas l'air de taille à faire face: vous feriez confiance, vous, à un professeur de chronologie qui a mauvaise mémoire, à un génie informatique... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 17:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,