26 août 2007

Quelques nuages & Rêves de frontière, Paco Ignacio Taïbo II

C'est trop tard, et c'est dommage. J'aurais dû lire les enquêtes d'Hector Belascoaran Shayne dans l'ordre. Car elles tracent aussi un parcours d'homme, un vrai privé comme je les aime, un solitaire qui prend des coups sur sa caboche obstinée, un homme faillible qui promène son flair dans les rues corrompues d'une ville douloureusement aimée - ici, Mexico. Le sac de meurtres qui incite Hector à revenir en ville et à reprendre son travail de détective ressemble un peu à l'histoire des trois petits cochons. Ils étaient trois frères,... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

03 août 2007

La femme en vert, Arnaldur Indridason

Epoustouflée par les notes de lecture de Sansev', je me suis mise au polar islandais, et ai sauté directement au numéro deux de la série, apâtée par le bébé mâchouilleur d'os humain du résumé de la 4' de couv. J'aime bien quand ça commence fort... Et effectivement, le bébé en question se fait gaiement les dents sur une côte humaine, appartenant à un squelette qui refait surface "grâce" à l'urbanisation des collines qui entourent Reykjavick. Pour l'inspecteur Erlendur, hanté par les histoires de disparition, peu importe... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:33 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juillet 2007

A bullet for Cinderella, John D. McDonald

Un soldat américain fait prisonnier par les Coréens revient au pays. Là, il n'a plus goût à rien, ni au travail, ni à sa "fiancée". Il largue les amarres et part à la recherche d'un pactole mis très illégalement de côté par un camarade mort dans le camp - avec un seul indice: "Cindy". J'avoue, je suis partie avec un petit a priori, car John D., que je me garde de confondre avec Ross, n'est pas le meilleur auteur de polars que je connaisse: un peu trop psy-à-deux-francs pour ça, à mon goût. Mais j'avais envie de... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juin 2007

Parker rafle la mise, Richard Stark

Drôle de boulot pour Parker cette fois: braquer un casino sur une île - en prime, en profiter pour raser l'île pour le compte de l'Organisation locale, et ramener Baron, le criminel de guerre patron du casino, aux Fédéraux. Rien qu'il ne se sente capable de faire, mais pas un job peinard non plus... Surtout que rien en se passe vraiment comme prévu... Un Parker un peu moins glaçant que le dernier que j'ai lu, dans une veine noire plus classique, et finalement un brin moins réussi, Stark n'étant jamais aussi bon que lorsque qu'il... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 juin 2007

Morituri, Yasmina Khadra

Ceux qui vont mourir, ce sont ceux qui continuent, la peur au ventre, à faire leur boulot: boulot de flics, boulot d'intellectuels, boulot de comiques... Ceux qui résistent simplement en ne pliant pas. A ceux qui croient lire un polar, Yasmina Khadra offre l'excuse d'une enquête ultra-classique: la recherche d'une femme jeune, belle et disparue. Et l'on pense aux romans fondateurs du genre, aux enquêtes des privés américains. Mais comme d'autres trainent leur gueule cabossée dans les bas-fonds de la société américaine, le commissaire... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mai 2007

Tirez la chevillette, James Hadley Chase

A quelques variantes près, ça commence sur une trame ultra-classique: celle, trop bien connue, du facteur qui sonne systématiquement et énigmatiquement deux fois... Un type un peu loser, Chet, tente un coup apparemment facile, se fait pincer et envoyer aux travaux forcés. Il parvient à s'évader, et trouve refuge et travail dans la montagne chez Mr & Mrs Jenson, dernière station-essence avant la traversée des montagnes. Jenson est un brave type travailleur et économe, et il y a peu, il a épousé la sublime Lola, beaucoup plus jeune... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mai 2007

Bastille Tango, Jean-François Vilar

Quelques années après C'est toujours les autres qui meurent, Victor le photographe hante le quartier Bastille, et prend en photo un espace remis à plat. Jessica le quitte, le hante, le provoque, une fois de plus dans leur grand jeu de l'amour qui fait mal. Tandis que le Paramount est détruit sur la place, Rose, la guapa geisha, ouvre une boîte de tango rue de Lappe, où se retrouvent les exilés qui dessinent sur les nappes, bombent sur les murs, et rêvent sous les photos de Carlito Gardel. Dans la rue, Oscar colle des affiches qui... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2007

Bon app'!, Donald E. Westlake

Tim Smith est un enquêteur à la coule. Pas même malhonnête, selon ses principes: les voleurs, les magouilleurs, ce sont ceux qui l'embauchent, et le paient pour ne pas faire de vagues. Et puis un jour la très puritaine Ligue d'Assainissement Citoyen arrive dans la jolie ville de Winston, si bien administrée. Quelqu'un se met en tête que Tim Smith pourrait parler, et ils sont tout plein de notables à ne pas aimer l'idée. Alors les balles commencent à siffler - et comme Tim est plutôt coriace, bientôt ce sont les grenades, les bombes,... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 07:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mai 2007

Nous revenons comme des ombres, Paco Ignacio Taïbo II

Ils ne jouent plus aux dominos.Tomàs Wong, l'iguane jaune, chasse les nazis mexicains dans les forêts du Chiapas. Manterola découvre les racines ésotériques du national-socialisme. Le Poète, parfois aidé d'une devineresse africaine, piste des réseaux fascisants. Et Executor, l'avocat réfugié dans la folie qui partage sa cellule avec un homme hanté par le Démon, les convoque à une partie de poker au terme d'un onitique jeu de piste. Quant à Hemingway, nouveau venu, il se retrouve mêlé à ce combat par des voies chaotiques, fantaisistes... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 avril 2007

Ombre de l'ombre, Paco Ignacio Taïbo II

Ils sont quatre. Comme le fait remarquer InFolio, Taïbo II aime les chiffres. Ou peut-être aime-t'il simplement l'amitié, la solidarité, les convictions communes qui fondent un sentiment d'appartenance. Ils sont quatre, donc. Thomas Wong, syndicaliste, anarchiste et faux chinois. Pioquinto Manterola, le meilleur journaliste de faits divers de la capitale. Fermin Valencia, poète zapatiste qui compose des slogans publicitaires. L'avocat Executor, défenseur des prostituées et des petits malfrats. Quatre Mexicains de troisième catégorie,... [Lire la suite]
Posté par ekwerkwe à 16:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,