Le chardon et le tartan - I

blog___gabaldon1A vue de nez, ça avait l'air d'une bonne saga pour greluches, et je n'étais pas terriblement emballée. Et puis un geek de mes amis m'a dit qu'il était fan, au point d'avoir toute la série en grands formats brochés, et j'en suis restée tellement perplexe que j'ai demandé à la toujours prêteuse kalistina son tome 1. Pour faire la part des choses, en somme, en essayant de n'être point trop cynique.

Et ô! surprise! ça a marché! Dans un premier temps du moins... Disons que le voyage dans le temps offre des perspectives intéressantes à ce qui serait, sinon, une banale histoire de bigamie. Et l'auteur ouvre pour la suite des pistes pleine du charme de la fantasy, dans les décors ô combien envoûtants de l'Ecosse embrumée, avec ses châteaux, ses pierres dressées et ses monstres lacustres...

Je crois que j'ai commencé à vraiment décrocher à partir du mariage "forcé", et des rebondissements vraiment tirés par les cheveux qui ont suivi: il me semble qu'il aurait été plus intéressant de se passer de ces mauvais prétextes un peu trop roses à mon goût, et que l'auteur et son héroïne assument de vrais choix, mais bon, c'était probablement plus difficile (ambitieux?) à mettre en place. Quelques notes d'humour sauvent quand même l'ensemble: j'ai beaucoup aimé l'héroïne qui jure comme un charretier et scandalise des hommes qui ne ressemblent pourtant pas à des agneaux du printemps, et son rôle d'"initiatrice" face à un mari plein de bonne volonté, sinon d'expérience.

En tous cas, je laisserai Claire et Jamie se débattre tout seuls dans les douze prochains volumes de la série.